La prison tue

Posted: janvier 13th, 2013 | Author: | Filed under: contrôle, répression, prison, Enfermements/prisons/psychiatrie, Poitiers | No Comments »

A l’image de notre ville bonhomme, la prison de la Pierre-Levée s’est fait une petite beauté. Mise en service en 1898 et vidée de ses derniers locataires en 2009, ses murs suintant la solitude et la douleur ont eu bien besoin d’un petit lifting pour accueillir ses nouveaux hôtes. En effet l’ancienne maison d’arrêt de Poitiers est dorénavant un centre de détention pour les peines aménagées et les peines en semi-liberté ; l’enceinte accueillera aussi le SPIP [1]. La grande et lourde porte d’entrée a été remplacé par une grille, une partie du mur d’enceinte a été détruite et remplacée par un grillage… Selon les dires de la NR [2] « Toutes ces transformations témoignent de la part de l’administration pénitentiaire d’une volonté d’ouverture du site vers l’extérieur », c’est les taulards qui vont être content d’avoir une vue directe sur le Domino’s pizza du coin à travers leurs tout nouveaux barreaux. Actuellement Poitiers change son image et voulait en finir avec cette prison austère, et lugubre, dorénavant la bonhommie poitevine s’exporte même en taule, il fait vraiment bon vivre à Grand Poitiers.

Malheureusement à quelques kilomètres de là – au sein du flamboyant centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne, ouvert depuis 3 ans et déjà surpeuplé (avec un taux d’occupation atteignant les 120%) – des gens meurent.

Le mardi 2 octobre 2012, un homme s’est pendu dans sa cellule, il ne cessait de se plaindre et de crier haut et fort qu’il allait se foutre en l’air. Cette « belle A.P. [3] » mise en valeur par la NR n’a rien trouvé de mieux à faire que de le laisser crever de désespoir dans sa geôle.

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 octobre 2012, un homme a tenté de se suicider en se tailladant les veines, il a ensuite foutu le feu à sa cellule. Il s’en est sorti et devra expliquer son geste devant la justice, il sera surement condamner à verser la somme des réparations de sa cellule.

Journaleux, psychiatres, responsables de l’AP mettent en évidence différentes causes : alcoolisme, fragilité psychologique, premier séjour en prison, … Ils oublient que la cause réelle de ces suicides en prison est la taule en elle-même, oui la prison tue et même dans notre ville bonhomme…

_________________________________________________

1. Services pénitentiaires d’insertion et de probation

2. La Nouvelle République

3. Administration pénitentiaire

Pour passer des messages de solidarité aux prisonniers de la maison d’arrêt de Niort et au centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne :

L’émission animée par le CRI, est diffusée sur Radio Accords le jeudi soir de 19 heures à 20 heures.

Pendant l’émission, téléphonez  au 05 49 60 63 63.